Comment demander un report d’échéance pour un crédit consommation BFM ?

crédit à la consommation

Publié le : 30 janvier 20247 mins de lecture

Les personnes qui ont recours à des crédits de consommation BFM sont nombreuses à rencontrer des difficultés financières. Cette vulnérabilité financière peut ensuite persister face à des conjonctures économiques complexes. En pareille situation, il peut devenir difficile d’honorer le remboursement d’un crédit consommation BFM. Si la charge est significative, le paiement des mensualités ne peut être interrompu du jour au lendemain. Face à un risque d’incidents de paiement, l’emprunteur doit évaluer les recours envisageables

Est-il possible de reporter la mensualité d’un crédit consommation BFM

Tous les ans, plus d’un tiers des français contractent des prêts immobiliers. Selon une étude menée par Diffusis France, 32% d’entre eux reconnaissent avoir des difficultés à rembourser leurs mensualités. Si ce cas n’est donc pas une exception, il est possible de solliciter un report partiel ou total des mensualités. Cette démarche est entièrement expliquée sur particulier.sg.fr. La procédure une prise de contact avec l’organisme de crédit auprès duquel la dette a été contractée. En effet, signale la difficulté financière est indispensable pour éviter toute pénalisation. C’est seulement après la réception de cette notification que l’établissement prêteur déterminera les étapes à suivre pour effectuer une demande de report en bonne et due forme. Les conditions d’ajournement des mensualités varient d’une institution bancaire à l’autre. Elles sont définies en fonction des termes du contrat de crédit.

Le report d’échéance

Il est donc possible pour l’emprunteur de renégocier l’échéance de son prêt. Cette démarche est initiée par un échange avec le conseiller bancaire. Grâce à la législation, toute institution bancaire est en droit de réclamer l’intégralité du capital emprunté. Ce remboursement est dû dans un délai standard de trente jours s’il y a plus de 3 mensualités impayées. Elle a également la possibilité de solliciter la vente du bien immobilier concerné.

Si des difficultés financières surviennent, elles sont prises en compte pour anticiper une incapacité à payer aux dates prévues. Une fois informée, l’organisme de prêt oriente l’emprunteur dans ses démarches. Dans ce cas, le report des mensualités entraîne souvent une hausse du montant du capital à rembourser. En effet, des coûts supplémentaires sont appliqués lorsque le remboursement est reporté ou prolongé.

Si l’interruption du règlement des mensualités est une option face à un imprévu, son report ne constitue qu’une solution temporaire à la difficulté financière. Ainsi, opter pour rachat de crédit peut être plus avantageux pour contracter un nouvel emprunt à un taux plus intéressant. En contrepartie, elle offre une certaine flexibilité par rapport aux paiements des mensualités futures.

Le regroupement de crédits

Les difficultés de paiement peuvent s’expliquer par la multiplicité des crédits en cours. Le prêt à la consommation peut alors faire partie d’un ensemble de prêts dont votre banquier refuse de renégocier les termes. Dans ce cas, faire appel à un courtier en crédit donne la possibilité de regrouper les crédits à votre nom. Cette option implique leur achat et leur restructuration pour définir des conditions de paiement uniformes.

Si la solution offre des avantages non négligeables, elle entraîne des coûts parfois substantiels. Cela inclut des frais de dossier, des frais liés à un remboursement anticipé, des frais hypothécaires, mais aussi des frais de risque. Idéalement, les établissements reconnus par des sources fiables sont à privilégier. En effet, elles présentent moins de risques de fraudes par rapport à des gains illicites.

Des mensualités modulées

L’emprunteur peut également opter pour une modulation de ses échéances. Cette seconde alternative permet de réduire les coûts élevés liés à un regroupement de crédit. Elle est également intéressante lorsque les revenus de l’emprunteur ont été revus à la baisse. La modulation d’échéance applique une réduction des mensualités à hauteur de 10 à 30%. Le conseiller bancaire peut aussi étendre la durée du prêt dans une limite de deux ans. Toutefois, la modulation n’est valable que lorsque 12 ou 24 mois de remboursement ont déjà été effectués. Moins coûteuse que la suspension, elle réduit donc significativement le montant reporté.

Il faut savoir que la grande majorité des crédits peuvent être soumis à une modulation. Il existe toutefois une exception pour les contrats ayant des caractéristiques spécifiques, dont ceux ayant profité d’un lissage de crédit. Invariablement, la demande de modification concerne un délai minimal de 12 mois. L’échéance initiale est rétablie sur demande. Autrement, la révision des mensualités est retenue jusqu’à l’échéance du crédit.

Solliciter un délai de paiement devant le tribunal

Le refus de renégociation du banquier ne signifie pas forcément qu’aucune autre solution ne peut être envisagée. Dans ce cas, un recours judiciaire peut être envisagé. Les démarches sont menées devant le tribunal d’instance, auprès le juge des référés. Ce dernier est chargé de l’analyse des dossiers qui lui sont transmis, sans obligatoirement chercher à sanctionner le mauvais payeur. Le juge offre une assistance personnalisée dans la résolution du risque d’impayés. Les demandes faites au banquier peuvent ainsi être présentées au juge qui décidera d’une suspension des remboursements, d’un report à la fin du prêt ou de la suppression des impositions d’intérêts.

Les démarches menées auprès du juge des référés ne nécessitent pas obligatoirement le concours d’un avocat. Le dossier est à déposer auprès du secrétariat du tribunal. Le demandeur doit y remplir un formulaire et fournir les informations demandées. Ce recours est uniquement valable pour les crédits dont le montant est inférieur à 7600€. Dépassée ce seuil, la procédure devient complexe. Le greffe du tribunal compétent intervient alors comme interlocuteur.

Les avantages d’un report d’échéance de crédit consommation BFM

Demander un report d’échéance de crédit consommation BFM offre de multiples avantages pour l’emprunteur. Tout d’abord, il permet de jouir d’une suspension temporaire de ses obligations de remboursement sur un prêt en cours. Suivant la flexibilité de l’institution bancaire, le report peut concerner une échéance unique ou plusieurs mensualités du crédit.

Plan du site